Savoir aimer…

Le toit :

C’est la chambre haute de la communauté conjugale. La clé de voute de notre chalet. Elle trouve son équilibre entre le désir de n’être qu’un et celui de rester soi-même. On ne peut et on ne doit pas s’oublier pour son couple mais nourrir celui-ci de tout ce que nous sommes. Un couple = 1 + 1 = 3, soit l’homme + la femme +le couple.

Les contreforts :

Pour renforcer l’appui de la chambre haute sur chacun des piliers, ceux-ci sont chacun complétés par des contreforts ou jambes de soutien. Sur le pilier de la communication, on fixe le renfort de « l’acceptation des différences » : différence d’histoires, différence d’opinions, différence de points de vue, différence de goûts…

Elles permettent d’enrichir la communication et de faire mûrir le projet au fil du temps. Ces différences sont donc une chance pour le couple.

Sur le pilier de la tendresse, on accroche le renfort de « la fantaisie », ce sont les ingéniosités du cœur pour sourire ensemble. Elles sont le piment sucré de la vie de couple. Elles sont faîtes de gestes surprises et de doux symboles… Les femmes aiment les gestes délicats et spontanés (lui offrir un petit bouquet de fleurs comme ça pour le fun, aller la chercher à la sortie de son travail), les hommes aiment la variété (souvenez-vous mesdames de changer de look de temps en temps, même s’ils vous disent le contraire…). Le couple aura aussi l’intelligence de se créer

ses propres fantaisies, comme par exemple un voyage à deux chaque année (le voyage de noce annuel) et autres petites sorties en amoureux…

Il ne faut surtout pas s’ennuyer dans son couple.

Sur le pilier de la sexualité, on installe le renfort de « l’acceptation de l’imperfection ». C’est accepter et soigner ensemble les difficultés passagères que sont la fatigue, le manque de libido, maladies, soucis divers… Ne pas dramatiser, ne pas culpabiliser ou faire culpabiliser… Les résoudre dès qu’elles se présentent pour ne pas les faire pourrir sur pieds. « Tu es prévenu, tu seras inévitablement déçu. Je suis celle qui ne peut tenir sa promesse, je ne peux te satisfaire totalement, et cela est ma grâce.

Sur le pilier du projet commun on cloue le renfort de « la volonté inaliénable d’aimer ». Il faut e dire, le sentiment amoureux ne suffit pas, il faut aussi vouloir aimer. Cette volonté est indispensable au couple pour continuer d’avancer malgré les difficultés qui ne manqueront pas d’intervenir. C’est avec la force de cette volonté que l’on s’obligera au dialogue, à la fantaisie…et à la fidélité à la promesse donnée à une personne (au-delà du morceau de papier).


Une faîtière, une cheminée, une parabole :

La faîtière de la fidélité, pour consolider l’édifice par le sentiment de confiance qu’elle apporte. La cheminée du pardon : pardonner chaque jour. Ne pas se coucher sur une rancœur, sur un ressentiment, sur une colère, sur un conflit… Évacuer les fumées chaque soir, pour ne pas brûler sur place de l’intérieur.

Les meubles :

Un chalet d’amour ouvre ses portes à l’amitié, partage sa joie de vivre et de rire avec ses amis. Il accueille toutes les beautés et toutes les surprises de la vie… Un chalet d’amour est fécond, il donne vie à un quotidien qui le dépasse. Installons une grande table dans notre chalet et invitons nos amis au banquet de fête.”

La cabane à outils :

Un chalet, aussi beau soit-il, doit être protégé de l’usure du temps, de l’usure provoquée par es orages… Il doit s’entretenir, se réparer, se restaurer, se renouveler…

Les outils :

Les organismes de conseil conjugal : médecins, sexologues, conseillers conjugaux…Les associations et mouvements qui permettent de se « former », de dépasser les blessures du temps et de grandir ensemble.

Conférence de Denis Sonet SAVOIR AIMER

Voici le lien des articles de Savoir Aimer…

Comment Aimer et savoir Aimer ? (article 1)

Savoir aimer enfant et ado (article 2)

Construire son couple, l’allégorie du Chalet !

Archi en “Chalet” tous un peu ! (article 4 de savoir aimer)

Les 4 piliers du couple ! (article 5 suite de savoir s’aimer…)

Benjamin Leplat – Auteur – Formateur