La longue marche vers l’autre

Depuis notre naissance, nous apprenons chaque jour à aimer. Nous montons un escalier pour avancer vers l’amour total de l’autre. Certains restent comme « bloqués » sur certaines marches, d’autres avancent plus ou moins rapidement…

1ère marche : La fusion, le bébé dans les bras ou au sein de sa maman.

2nde marche : La séparation, le sevrage et la présence du père qui la « pique » chaque soir, ceux qui restent bloqués sur cette marche sont ceux que l’on appelle les
« Tanguy » .

3ème marche : Vers 4-5 ans, la prise de conscience de son identité sexuelle et l’amour du parent de l’autre sexe, l’Œdipe, conscience et « apprentissage » de l’hétérosexualité.4ème marche : Les camarades, la socialisation avec l’entrée à l’école

5ème marche : Vers 12-14 ans, l’imaginaire, le rêve, les amours imaginaires, le journal intime.

6ème marche : Le narcissisme/nombrilisme, prise de confiance en soi, amour de soi…

7ème marche : Le copain ou le meilleur ami. Celui/celle qui nous ressemble le plus, un lien amouraché qui n’est PAS une homosexualité latente mais un temps de

découverte indispensable dans la découverte de l’autre.

8ème marche : Les amitiés nombreuses, la bande, l’amitié dans la mixité. Lieu privilégié de l’apprentissage de l’amour.

9ème marche : L’autre sexe en général, le papillonnage

10ème marche : Le « type », le « genre ». J’aime les petits/grands/blonds/bruns…
11ème marche : Le premier choix, le premier amour. La découverte et l’apprentissage de l’amour dans une relation interpersonnelle privilégiée. Mais attention, « Le premier choix n’est pas forcément de premier choix, il faut accéder au « bon » choix ».
12ème marche :
L’amour durable. Choix d’une personne unique et imparfaite, jugée autrefois inaccessible mais nous convenant tellement plus parfaitement.

Le parcours du cœur

Une fille « amoureuse » a un projecteur sur le front…

« Maman ! Ce soir j’ai une soirée ! Non ma fille tu sortiras pas… Mamaaann, c’est pas pour moi, c’est pour une copine…

A la soirée, il est où Thibaut ? Il est oooùùùù ??? Il est pas là… il est pas là… C’est nul cette soirée… et cette musique c’est moche ! Ah il arrive, il arrive…Qu’est-ce qu’il est beau ! Maintenant je fais celle qui l’a pas vu… il arrive, il arrive… Il passe ! Il va dire bonjour à Marie… C’est qui celle-là ? Il danse avec Victoire… Celle-là avec ses yeux de chouette elle va me le piquer ! »

Un garçon « amoureux » n’est pas malin, un peu encombrant, ému, il respecte la fille…

« Je vais l’inviter à la soirée samedi… Je vais plutôt demander à Thomas de lui faire suivre l’invitation… Je vais l’inviter à danser… Oh qu’est-ce qu’elle est belle ! Je vais lui dire… ou plutôt la semaine prochaine… »

Un garçon qui montre son attirance ou ses sentiments pour une fille, peut l’amener, elle, à le regarder différemment, et voire même à l’aimer en retour…

On s’aime en vérité quand on s’est adapté à l’altérité.

Être adulte, c’est savoir accepter et gérer l’imparfait.

Aimer l’autre c’est faire le choix de l’exclusivité.

« L’amour commence quand on préfère l’autre à soi-même. » (Roger Garaudy)

L’amour est le point de liaison entre sentiment et volonté d’aimer, entre raison et pulsion, entre Éros (Désir) et Agapé (Don), entre Don et Pardon…

 

Voici le lien des articles de Savoir Aimer…

Comment Aimer et savoir Aimer ? (article 1)

Savoir aimer enfant et ado (article 2)

Construire son couple, l’allégorie du Chalet !

Archi en “Chalet” tous un peu ! (article 4 de savoir aimer)

Les 4 piliers du couple ! (article 5 suite de savoir s’aimer…)

Benjamin Leplat – Auteur – Formateur