53 rue des duriez 59420 Mouvaux
+33766415559
newlifelille @ gmail.com

QU’EST-CE QUI COMPLIQUE AUTANT LES RELATIONS DE COUPLE ?

Célibataires Exigeants sur Lille Métropole (Groupe Privé )

QU’EST-CE QUI COMPLIQUE AUTANT LES RELATIONS DE COUPLE ?

relation de couple

Nous avons vu de quelle manière les émotions refoulées pouvaient affecter nos comportements. Mais il y a un phénomène important qui n’a pas été traité. Cela se produit de façon plus ou moins marquée selon le degré d’intimité que vous partagez avec une personne. J’appelle cette règle comportementale l’effet miroir.

Elle explique par exemple qu’un homme extrêmement calme et détaché puisse avoir une épouse colérique et qui panique facilement. Ou encore que des individus très doux et d’humeur égale puissent attirer un partenaire dont le tempérament est plutôt violent. Cet effet miroir explique aussi pourquoi une femme qui semblait stable et forte se sent subitement inquiète et a le besoin d’être rassurée quand elle entame une relation de couple. Pour faire bref, cet effet miroir nous offre une meilleure compréhension des mécanismes à l’œuvre dans les interactions humaines et permet de cerner les raisons de certaines difficultés de couple.

CE QUI VOUS LIE SUR LE PLAN ÉMOTIONNEL

Pour commencer, imaginez deux réservoirs remplis de liquide, comme deux citernes posées à la verticale. On les relie avec un tuyau pour transférer le liquide de l’un vers l’autre. Dans cette comparaison, les deux citernes représentent les membres du couple : Nicolas et Charlotte, par exemple. Le liquide représente leurs émotions et les tuyaux, la sensibilité qu’ils éprouvent l’un envers l’autre. On ne développe cette connexion que dans certaines circonstances : avec les membres de sa parenté, quand on vit ensemble, quand on est collègues de travail et – encore davantage – quand on a des relations sexuelles avec une personne. Elle vous permet de partager ce que l’autre ressent. Elle vous permet de savoir que votre conjoint vous en veut même s’il affirme le contraire. Elle explique aussi qu’un enfant sache que sa maman est folle de rage même si elle lui dit que tout va bien. Plus on est connecté à une personne, plus nous sommes capables de partager et de ressentir ses émotions.

VOTRE PARTENAIRE EXPRIME CE QUE VOUS RÉPRIMEZ

Maintenant, prêtez attention à l’énergie qui circule entre ces deux containers. Quelque chose s’est produit et Charlotte est en colère. Visualisez cette émotion tel un liquide dont le niveau augmente dans sa citerne. Quand elle était petite, ses parents lui ont appris à être une gentille fille qui ne se met pas en colère, parce que les hommes n’aiment pas ça. Charlotte a le droit de se sentir blessée et d’être triste, mais elle n’a pas été autorisée à exprimer sa colère. Sans même en avoir conscience, elle va réprimer cette émotion. Une petite voix lui dit : « Calme-toi, Charlotte, il n’y a pas de quoi s’emporter ». Quand elle fait baisser sa colère – encore et encore –, une chose curieuse se produit : cette dernière se déverse dans l’autre citerne. Soudainement, Nicolas commence à se sentir tendu et irritable. Et plus il est énervé, plus Charlotte tente de l’apaiser. Elle essaie en réalité de réprimer chez son conjoint les sentiments qu’elle a réprimés chez elle. Et elle le fait jusqu’à ce qu’il explose ! Alors, Chalotte pensera : « Je ne comprends pas qu’il puisse ainsi perdre le contrôle de lui-même ! Je suppose que c’est parce que les hommes sont d’un tempérament impétueux ».

Quand Charlotte réprime sa colère, Nicolas perçoit cette émotion et il s’énerve. Ce que vous réprimez, votre partenaire l’exprime.

Le principe de l’effet miroir est celui-ci :

Ce que vous réprimez, votre partenaire l’exprime.

Et bien sûr l’inverse est tout aussi vrai :

Ce que votre partenaire réprime, vous allez l’exprimer.

Lorsque nous réprimons une émotion, elle naît chez notre conjoint. C’est ce qu’on appelle l’effet miroir.

Ce principe régit indéniablement les relations de couple. Il explique comment nos émotions affectent notre conjoint et comment les siennes nous touchent. Dans le cas que nous avons vu, Charlotte était affairée à réprimer ses émotions et Nicolas se mettait à les exprimer.

Quand il essaie de rester détendu en réprimant ses craintes, Nicolas alimente sans le savoir la peur de sa femme.

Voici comment cela se passe avec un autre niveau émotionnel, celui de la peur et de l’insécurité. Nicolas se met à avoir peur. Peut-être qu’il est en train d’écrire un nouveau livre et qu’il craint que tout ne marche pas comme il l’aimerait.

Peut-être est-il en train de développer l’activité de son entreprise et qu’il craint les risques financiers. Mais on a appris à Nicolas – quand il était enfant – qu’un homme doit se montrer fort et avoir confiance en lui-même. Les hommes n’ont jamais peur : ils vont de l’avant ! Et surtout, ils s’abstiennent de montrer qu’ils ont peur ! Que va donc faire Nicolas de son émotion ? Eh bien, il va la réprimer. Il la repousse vers le fond de son réservoir émotionnel. Et plus il agit ainsi, plus sa peur passe du côté de Charlotte. Brusquement, elle se sent en danger, elle se met à paniquer. Peut-être va-t-elle exprimer ses craintes, ce à quoi Nicolas résistera encore plus en lui disant : « Ma chérie, il n’y a vraiment rien à craindre. Calme-toi ». Plus il fera preuve de détachement et d’insensibilité, plus Charlotte ressentira un sentiment de peur. Elle finira par être folle d’inquiétude et par paniquer. Ce que Nucilas réprime, Charlotte l’exprime. Et cela se transforme en cercle vicieux ! Car plus nerveuse sera Charlotte, plus zen sera Nicolas, puisqu’il s’emploiera encore plus à réprimer sa propre peur. Sans en avoir conscience, Fred alimente l’hystérie de sa femme en voulant garder le contrôle de ce qu’il ressent.

POURQUOI LES FEMMES RÉAGISSENT-ELLES PARFOIS AVEC EXCÈS ?

Combien de fois ai-je été face à des femmes qui ne comprenaient pas pourquoi il leur arrivait de se sentir en danger et d’exploser de colère envers l’homme qu’elles aimaient ! De l’autre côté, on avait un conjoint effaré de constater que sa femme pouvait perdre toute contenance sous ses yeux, alors que dans d’autres circonstances elle savait se montrer raisonnée et forte. C’est dû à l’effet miroir ! De par leur éducation, les hommes refusent de montrer qu’ils éprouvent de la peur et leur femme finit par exprimer cette émotion qu’ils répriment. Dans des cas extrêmes, il est tout à fait possible qu’un homme d’humeur égale et armé d’un self-control à toute épreuve, n’exprimant jamais la moindre émotion qui pourrait laisser croire qu’il est faible ou qu’il doute, pousse sa partenaire à réagir de manière excessive pour ensuite la rabaisser en la traitant de folle et en montrant du doigt son émotivité ! Il y a d’ailleurs des femmes qui ont fini en asile psychiatrique pour avoir subi cela trop longtemps ! Évidemment, l’inverse existe aussi : certaines femmes se contrôlent à tel point que leur conjoint explose !

Un homme qui est toujours d’humeur égale peut facilement rendre sa femme hystérique.

POURQUOI LES FEMMES SONT-ELLES SI SOUVENT EN MANQUE D’AFFECTION ?

Prenons un autre exemple d’effet miroir : le sentiment de manque. Nicolas et Charlotte tombent amoureux et sont de plus en plus proches. Quand Nicolas réalise qu’elle lui manque, il prend peur ; parce que s’il tient à elle, il aura mal en cas de rupture. Donc, Nicolas réprime le besoin qu’il a d’être près de Charlotte. Il se dira qu’il a besoin d’un peu de distance, qu’il ne souhaite pas s’engager. Mais qu’advient-il de l’émotion qu’il réprime ? Vous l’avez deviné, elle va se déverser dans le réservoir émotionnel de Charlotte ! Et comme elle ressentait déjà ce même besoin d’être proche, le sentiment de manque va prendre des proportions considérables ! Charlotte va se sentir délaissée. Elle va craindre de perdre l’homme qu’elle aime et souhaitera ardemment qu’il s’engage dans la relation ; elle se sentira faible en sa présence. Plus il réprimera son sentiment de manque, plus elle le vivra intérieurement.

Quand Nicolas se retrouve confronté au manque d’affection de Charlotte, il entre évidemment en résistance contre elle. Or, ce que Charlotte renvoie à Nicolas, ce sont les émotions de ce dernier, celles qu’il réprime et qui ne prennent autant de place chez sa partenaire que parce qu’il veut les étouffer en lui ! C’est vraiment un processus très courant dans les relations amoureuses. D’ailleurs, certains hommes vont d’aventure en aventure, en se demandant pourquoi toutes leurs conquêtes finissent toujours par leur reprocher de ne pas leur donner suffisamment d’affection. Ce qu’ils ne comprennent pas, c’est que chacune d’elles reflétait les émotions qu’eux-mêmes éprouvaient, mais qu’ils ne s’autorisaient pas à prendre en compte et encore moins à ressentir pleinement.

Certaines personnes n’arrêtent pas de changer de partenaire en se demandant pourquoi l’autre finit toujours par manquer d’assurance et se plaindre d’être mal aimé.

COMMENT L’EFFET MIROIR CONTRIBUE-T-IL À CE QUE VOTRE RESSENTI SOIT DISPROPORTIONNÉ ?

Cela signifie-t-il qu’à chaque fois que vous êtes en colère, ce n’est pas de votre faute mais de celle de votre conjoint ? Ou que si au travail vous hurlez sur votre secrétaire, c’est parce que c’est elle qui est énervée ? Pas du tout ! N’allez surtout pas utiliser cette information pour prouver que vous avez raison et qu’une autre personne a tort !

Regardons l’effet miroir de plus près maintenant. Charlotte et Nicolas sont au restaurant. Cela fait une demi-heure qu’ils attendent d’être servis. Chacun d’eux en est contrarié, disons à 10 %. Mais Nicolas a appris qu’il était mal de s’énerver, surtout pour des choses de faible importance. Alors, il réprime son énervement. L’effet miroir entre en jeu et Charlotte ressent maintenant un agacement à 20 %. Nicolas le perçoit et il tente de la calmer. Mais plus il réprime pour ce faire ses propres émotions, plus fort Charlotte les ressent ! Bien sûr, elle n’exprime pas uniquement la contrariété de Nicolas, puisqu’elle-même était déjà irritée. Par contre, son ressenti est maintenant disproportionné par rapport à la situation.

MIROIR, MON BEAU MIROIR…

Vous devez à présent comprendre pourquoi votre relation de couple vous donne parfois l’impression de perdre la raison ! Avez-vous déjà constaté que votre conjoint s’énervait de plus en plus alors que vous étiez en train de faire de votre mieux pour le calmer ? Eh bien, il est probable qu’il était en train d’exprimer une émotion que vous réprimiez. Les gens qui sont proches de vous sont comme des miroirs qui vous reflètent tel que vous êtes, sans omettre les aspects de votre personnalité que vous préférez oublier. Donc, si vous réprimez vos craintes, votre partenaire vous harcèlera avec ses peurs et ses soucis, comme s’il tenait en main un miroir et disait : « Hé, regarde ces émotions que tu réprimes ! ».

Il faut encore bien saisir autre chose :

Quand votre conjoint exprime une émotion que vous réprimez, vous allez entrer en résistance.

Si Nicolas n’a pas envie d’affronter et de gérer sa colère, qu’il la réprime et la déverse dans le réservoir de Charlotte, cette dernière va se sentir énervée. Quelle sera la réaction de Nicolas quand il va s’en apercevoir ? Il va s’acharner à vouloir faire taire la colère de Charlotte ; il ne voudra pas l’affronter. Il va donc résister à cette émotion qu’elle exprime et qu’il a réprimée auparavant. Quand vous essayez de faire changer le ressenti émotionnel de votre conjoint, quand vous lui répétez qu’il devrait ressentir les choses autrement, cela indique qu’il est en train de vous montrer une émotion que vous refusez de voir en vous-même.

Si vous entrez en résistance vis-à-vis d’une émotion exprimée par votre conjoint, c’est probablement parce que vous résistez à cette émotion en vous-même.

Si vous réprimez une émotion en vous-même, vous entrerez en résistance quand votre conjoint la manifestera.

L’EFFET MIROIR CHEZ VOS PARENTS

Repensez à votre enfance. Y avait-il d’un côté le gentil – celui qui semblait être la victime – et de l’autre le méchant – celui qui se mettait en colère, criait et imposait son autorité ? Maintenant que vous connaissez l’effet miroir, envisagez la situation sous un nouvel angle : peut-être que votre gentil parent réprimait tellement de colère et de rancœur que l’autre ressentait constamment le besoin de les exprimer pour dissoudre certaines tensions ! En effet, quand un parent essaie d’enfouir en lui des émotions négatives, l’autre parent les exprime inévitablement.

L’EFFET MIROIR CHEZ LES ENFANTS

L’effet miroir s’exprime de manière spectaculaire dans les familles avec enfants. On peut redéfinir le principe selon ces termes : ce que les parents tentent de refouler, leurs enfants le manifestent. Il n’est pas rare que les parents croient bien faire en cachant ce qu’ils ressentent ; ils espèrent ainsi protéger leurs enfants. Selon moi, rien n’est moins sûr. Vos enfants absorberont vos émotions, que vous choisissiez de les exprimer consciemment ou non. Par contre, si vous réprimez vos ressentis négatifs, ils pourraient être décontenancés par des messages contradictoires (ce qu’ils ressentent versus ce que vous montrez) et imagineront peut-être que si vous êtes malheureux, c’est de leur faute.

Ce que vous réprimez, votre enfant l’exprimera.

Prenons l’exemple d’un homme qui réprime sa colère et son hostilité envers sa femme. Son enfant le manifestera en se montrant énervé, rebelle et colérique. Si un parent réprime sa tristesse et ses souffrances, son enfant pleurera davantage. Si un parent essaie d’enterrer un sentiment de peur et d’insécurité, son enfant pourra pleurnicher et devenir peureux.

C’est pour cette raison qu’il est indispensable de travailler en famille pour résoudre des problèmes familiaux ! Quand une personne vit en communauté, ses problèmes ne sont pas uniquement les siens.

L’EFFET « VASES COMMUNICANTS » EN CAS D’INFIDÉLITÉ

Regardons ce qui se produit quand il y a plus de deux personnes impliquées dans une relation. Nicolas est marié à Charlotte. Il ignore qu’elle entretient une relation extra-conjugale avec Sébastien. Nous avons maintenant trois réservoirs émotionnels reliés les uns aux autres. Mais Sébastien est marié à Victoire. Il y a donc quatre kits émotionnels impliqués ! Un jour, Victoire sent que son mari prend de la distance. Comme elle veut être une épouse agréable, elle décide de réprimer sa tristesse. Sébastien va la ressentir, mais comme c’est un homme (du genre homme des cavernes, par-dessus le marché !), il réprime cette émotion lui aussi. C’est ainsi que Charlotte va commencer à en faire l’expérience. Elle y rajoute sa propre tristesse et enfouit le tout en elle. Évidemment, elle transmet ce lourd sentiment de tristesse à Nicolas ! Un matin, ce dernier se réveille profondément déprimé et il ignore pourquoi ! Il ignore qu’à l’origine de sa tristesse, il y a Victoire, la femme de l’amant de son épouse… Les relations multiples sont parfois extrêmement compliquées : il est déjà suffisamment difficile d’équilibrer les énergies émotionnelles de deux personnes, alors, imaginez avec trois ou quatre ! C’est une des difficultés rencontrées dans les couples libertins ou dans les relations extra-conjugales : l’équilibre émotionnel de tous les intervenants est perturbé.

Il est déjà assez compliqué d’équilibrer les énergies émotionnelles de deux personnes ; avec trois ou quatre, c’est quasiment impossible.

QUAND LE LIEN AFFECTIF EST ROMPU

Que se passe-t-il quand dans un couple, les deux répriment leurs émotions, quand ce sont les deux réservoirs qui sont pressurisés ? Eh bien, toute la pression va s’évacuer dans le conduit qui les relie, parfois jusqu’à le faire exploser ! C’est ce qui se produit dans de nombreuses relations de couple. Aucun ne veut dire la vérité de ce qu’il ressent, chacun réprime ses émotions, se détache de l’autre et au final, c’est le lien émotionnel qui est complément détruit. Ils ont réprimé avec succès tous les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre. C’est pourquoi vous avez l’impression d’avoir perdu toute attirance et de ne plus être amoureux de votre partenaire : votre connexion est tout bonnement brisée ! Quand c’est le cas, certaines personnes parviennent – par choix – à vivre ensemble en bonne intelligence : une fois que le lien est rompu, les tensions disparaissent. Elles ne seront plus victimes de l’effet miroir. Toutefois, elles auront perdu l’amour, la passion et la vitalité de leur union. Plus dommage encore : elles n’auront plus l’opportunité d’apprendre et de grandir à travers le miroir que leur tendait leur conjoint. Réparer un conduit émotionnel brisé, c’est possible.

Quand le lien émotionnel est rompu, une relation perd de sa saveur : fini la joie et la passion !

COMMENT RECONNAÎTRE L’EFFET MIROIR ?

Si vous remarquez que vous vous sentez contrarié, irrité ou résistant quand votre partenaire, l’un de vos parents ou de vos enfants exprime certaines émotions (colère, peur, tristesse, manque), il est possible que cette personne soit en train d’exprimer ce que vous avez réprimé en vous-même. Et c’est parce que vous avez résisté à une émotion donnée que vous faites de même quand quelqu’un d’autre la manifeste.

Quand vous êtes irrité par les commentaires de votre conjoint, c’est souvent parce qu’il exprime un ressenti que vous avez réprimé.

Retenez bien ceci : si vous résistez à une émotion qu’exprime votre conjoint, c’est sûrement parce que vous avez réprimé cette même émotion en vous.

Par contre, si vous ne vous sentez pas particulièrement agacé envers votre conjoint quand il exprime une émotion et que vous êtes capable de le réconforter, il est peu probable que vous ayez vous-même réprimé cette émotion. Il est juste en train de manifester son propre ressenti.

COMMENT COMPOSER AVEC L’EFFET MIROIR ?

On ne peut pas se débarrasser de l’effet miroir. C’est une dynamique d’interaction humaine qui est à l’œuvre avec tous nos proches. Cependant, on peut se préserver (ainsi que les autres) de bien des désagréments (comme l’angoisse ou la peine) en faisant ce qui suit :

1. Assumez la responsabilité de vos émotions : plutôt que de les réprimer, exprimez-les. 2. Quand un proche manifeste un ressenti et que cela vous irrite profondément, demandez-vous s’il n’est pas en train d’exprimer ce que vous refusez de ressentir ou de voir en vous-même.

3. Quand vous constatez que vos émotions et celles de votre partenaire s’emballent de minute en minute, faites une pause.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.