Tu te laisses aller, tu te laisses aller

Dieu que tu as changé !
Et oui Aznavour l’a chanté et pourtant il faut bien reconnaître que les signes ne trompent pas, tu te laisse aller…
Les temps changent et la vie aussi, les meurs et les modes défilent devant nos yeux, ses yeux justement qui ne vieillisses pas, mais faut-il se laisser aller ?
Le cycle de la vie, séduction, conjoint, enfants… Et on risque de s’oublier !
Montre moi tes poils et je te dirais qui tu es ? Et surtout à quel niveau tu es …


La dure réalité nous rattrape et un jour, on se retourne et on regards ce passé où l’on s’est oublié…
Mais parfois comme par le passé
J’aimerais que tout contre mon cœur
Tu te laisse aller, que tu te laisse aller…

Benjamin Leplat