Le cœur s’emballe, l’excitation alterne avec la peur, le désir physique est insatiable, le manque nous obsède dès les premières séparations.

Nos repères sont bousculés, on se perd un peu.

Cet état est propre à la rencontre amoureuse. « Ce qui nous guide vers une relation, c’est d’abord le désir d’exaltation et cette opportunité que nous offre le partenaire de vivre plus intensément. Ce partenaire est alors moins vécu comme un sujet que comme un objet. »

Objet support de nos manques et de nos fantasmes d’un amour idéal, objet chargé de combler nos manques affectifs

L’intensité et la durée de cet état passionnel varient en fonction de la force de ses projections sur l’autre. « Il dure entre six mois et trois ans »… Et après alors ?

Benjamin Leplat